avancer


avancer

avancer [ avɑ̃se ] v. <conjug. : 3>
XIIe; lat. pop. °abantiare, de abante 1. avant
I V. tr.
1(1278) Pousser, porter en avant. Avancer une chaise à qqn. Avancer un pion sur l'échiquier. « Il tendit la main, elle avança la sienne » (Martin du Gard). 1. tendre. La voiture de Madame est avancée.
2(fin XIIIe) Fig. Mettre en avant, proposer comme vrai. Avancer une proposition, une thèse. C'est à celui qui avance un fait à le prouver. affirmer, alléguer, prétendre. « Lorsqu'on avance que la légitimité arrivera forcément, on avance une erreur » (Chateaubriand).
3(XVIe) Faire arriver avant le temps prévu ou normal. Avancer l'heure du dîner, le dîner. hâter; accélérer, précipiter. Il a avancé la date de son retour. anticiper. « Je sais que j'ai moi seule avancé leur ruine » (Racine). Avancer une montre, une pendule, lui faire marquer une heure plus tardive.
4Faire progresser qqch. Avancer son travail, son ouvrage. Ce contretemps n'avance pas nos affaires.
À quoi cela vous avancera-t-il ? quel avantage en aurez-vous ? ⇒ avancé.
5Avancer de l'argent : vx payer par avance. Mod. Avancer de l'argent à qqn. prêter.
II V. intr. (XIIIe pr. et fig.)
1Aller, se porter en avant. Avancer lentement, rapidement. 1. aller, marcher. Ne pas avancer d'une semelle. Avancez vers moi, avancez ! approcher, venir. L'ennemi avance. progresser. « Les horizons aux horizons succèdent : On avance toujours, on n'arrive jamais » (Hugo). On n'avance pas, il y a un bouchon de 2 km. Faire avancer un tonneau en le roulant, en le poussant.
2Être placé en avant, faire saillie ( avancée). Ce cap avance dans la mer. Le balcon avance d'un mètre sur le mur. saillir; déborder, dépasser. « La lèvre inférieure [de Stendhal] avançait légèrement » (Sainte-Beuve).
3Avoir déjà fait beaucoup. progresser. Avancer dans son travail. Il se tue de travail et n'avance pas. (Choses) Aller vers son achèvement. « Voyant que les réparations de ma chaumière n'avançaient pas » (Chateaubriand). Ce contretemps ne va pas faire avancer les choses.
4Progresser. Les connaissances ont beaucoup avancé depuis vingt ans. Faire avancer la recherche, la science.
5Obtenir de l'avancement. Avancer en grade.
6S'écouler, être en train de passer (temps); approcher de sa fin (durée). La nuit avance, il est déjà bien tard. Avancer en âge. vieillir.
7Être en avance. Ma montre avance (opposé à retarder). La pendule avance d'une heure.
III ♦ S'AVANCER v. pron. (XIIIe)
1Aller, se porter en avant. Le voici qui s'avance vers nous. Il s'avance pour nous saluer. approcher, venir. Métaph. « S'avancer dans le chemin de la vie » (Vallès).
2Faire saillie. Une plante « avec des feuilles en forme de main qui s'avancent au-dessus de lui » (Robbe-Grillet).
3Fig. Émettre des idées peu sûres, peu fondées ou compromettantes. Tu t'avances, en affirmant qu'il sera élu. se hasarder, se risquer. S'avancer trop : aller trop loin au risque de se compromettre, de s'engager à l'excès. « On s'était trop avancé pour reculer » (Michelet). S'avancer à dire, jusqu'à dire. s'aventurer.
4S'écouler (temps) [cf. Avancer (II, 6o)]. La nuit s'avance.
⊗ CONTR. Reculer, retarder. Rentrer. Éloigner (s'), replier (se), retirer (se). Arrêter (s'), piétiner.

avancer verbe transitif (latin populaire abantiare, de abante, avant) Porter quelque chose, une partie du corps en avant : Tu es trop loin du bureau, avance ta chaise. Avancez le pied droit. Porter, faire venir quelque chose près de quelqu'un, pour le mettre à sa disposition : Avancer une chaise à un invité. Faire qu'un événement ait lieu avant le moment prévu : Avancer son départ de huit jours. Faire qu'une action progresse vers son terme, son but, faire gagner du temps à quelqu'un dans son action : Cela vous avancera dans votre travail. Prêter de l'argent à quelqu'un directement ou en payant pour son compte : Avancer le montant du loyer. Faire en sorte qu'une montre, une horloge indique une heure plus tardive que l'heure réelle : Avancer une montre d'un quart d'heure. Affirmer, mettre en avant une idée, une hypothèse, la proposer comme argument : Vous avez avancé qu'il a menti, mais il faut le prouver. Hâter, forcer, rendre précoce une plante. ● avancer (difficultés) verbe transitif (latin populaire abantiare, de abante, avant) Conjugaison Le c devient ç devant o et a : j'avance, nous avançons ; il avança. Registre L'emploi d'avancer au sens de « avantager » (ça t'avance à quoi ?) est familier. ● avancer (expressions) verbe transitif (latin populaire abantiare, de abante, avant) Avancer quelqu'un à quelque chose, à rien, lui être utile, être un avantage pour lui : Cela ne vous avance à rien de vous fâcher.avancer (synonymes) verbe transitif (latin populaire abantiare, de abante, avant) Porter quelque chose, une partie du corps en avant
Synonymes :
Contraires :
- éloigner
Porter, faire venir quelque chose près de quelqu'un, pour le mettre...
Synonymes :
Faire qu'un événement ait lieu avant le moment prévu
Synonymes :
- précipiter
Faire en sorte qu'une montre, une horloge indique une heure...
Contraires :
Affirmer, mettre en avant une idée, une hypothèse, la proposer...
Synonymes :
- alléguer
- énoncer
- prétendre
avancer verbe intransitif Faire des progrès, progresser dans l'espace, dans l'action : Avancer dans une enquête. En parlant d'une montre, d'une pendule, etc. (ou de son possesseur), indiquer une heure plus tardive que l'heure réelle : Il est 10 h à ma montre, mais j'avance.avancer verbe intransitif s'avancer verbe pronominal Faire saillie, être placé en avant dans l'espace, sortir d'un alignement, en parlant de quelque chose : Pointe de terre qui avance dans la mer. Se déplacer, se mouvoir vers l'avant, dans un lieu, dans une direction : Avance, tu gênes la circulation. Progresser, prendre de l'avance dans une tâche. ● avancer (citations) verbe intransitif Jean Bodel 1210 Tel cuyde avancer qui recule. La Vache au prêtre croit ● avancer (expressions) verbe intransitif Avancer en âge, vieillir. Avancer en grade, monter en grade, obtenir de l'avancement. Avancez au ralliement !, commandement par lequel une sentinelle demande de se faire reconnaître par le mot de passe. ● avancer (synonymes) verbe intransitif Faire des progrès, progresser dans l'espace, dans l'action
Synonymes :
Contraires :
- piétiner
- rétrograder
- s'arrêter
avancer (synonymes) verbe intransitif s'avancer verbe pronominal Faire saillie, être placé en avant dans l'espace, sortir d'un...
Synonymes :
- déborder
- dépasser
Se déplacer, se mouvoir vers l'avant, dans un lieu, dans...
Synonymes :
Contraires :
- s'éloigner
Progresser, prendre de l'avance dans une tâche.
Synonymes :
Contraires :
- s'éloigner

avancer
v.
rI./r v. intr.
d1./d Aller en avant. Il recule au lieu d'avancer.
d2./d Faire des progrès vers un terme. Ce travail avance lentement.
|| Fig. Avancer en âge, en sagesse.
d3./d Obtenir de l'avancement (au sens 2).
d4./d Indiquer une heure plus avancée que l'heure réelle (montres). Ant. retarder.
d5./d Faire saillie, dépasser de l'alignement.
rII./r v. tr.
d1./d Porter en avant. Avancer un fauteuil.
d2./d Faire progresser. Avance ton travail pour demain.
d3./d Payer par anticipation. On lui avança mille francs sur sa facture.
d4./d Prêter. Avance-moi le prix du repas, je te rembourserai.
d5./d Faire advenir plus tôt que prévu. La chaleur avance la végétation.
|| Avancer une montre, la mettre en avance sur l'heure réelle ou la remettre à l'heure quand elle retarde.
d6./d Mettre en avant. Ce journaliste n'avance rien de neuf.
rIII/r v. Pron.
d1./d (Personnes) Se porter en avant.
d2./d (Choses) Faire saillie.
d3./d (Temps) S'écouler. L'après-midi s'avance et nous sommes loin de conclure.
d4./d Fig. S'engager trop avant dans ses propos ou ses démarches. Vous vous avanceriez jusqu'à dire que...
|| (S. comp.) Je crois que je me suis avancé.

⇒AVANCER, verbe.
I.— Emploi trans.
A.— [Concerne l'espace]
1. Porter, pousser en avant. Avancer un siège, une chaise, son fauteuil :
1. J'ai des girafes qui se promènent dans mes jardins et avancent leur tête sur le bord de mon toit, quand je prends l'air après dîner.
FLAUBERT, La Tentation de st Antoine, 1856, p. 586.
Spéc., JEUX (dames, échecs, etc.). Avancer un pion. Pousser un pion sur une autre case.
TECHNOL., vx. Avancer le fil d'or. ,,[...] lui donner le quatrième tirage pour le mettre en état d'être fini dans la dernière opération`` (CHESN. 1857).
P. anal., PEINT. Mettre en relief, faire ressortir certains motifs d'un tableau.
2. [Souvent avec le verbe faire ou en tournure passive] Rapprocher, faire venir au devant de quelqu'un :
2. On voulut sonner le domestique pour faire avancer la voiture.
MAUPASSANT, Une vie, 1883, p. 98.
3. Au fig. Mettre en avant, proposer, affirmer. Avancer une idée, une opinion, une hypothèse; avancer une accusation, un argument; avancer que + ind.
Péj. Prétendre indûment :
3. Cette coloration est incontestablement due à l'inflammation de la muqueuse, et non pas, comme l'ont avancé certains auteurs, à la transparence de cette membrane, ...
CADET DE GASSICOURT, Traité clinique des maladies de l'enfance, t. 1, 1880-84, p. 147.
B.— [Concerne le temps]
1. [Le compl. d'obj. désigne une chose abstr.] Rendre plus proche dans le temps :
4. ... le déjeuner était, pour tout le monde, une heure plus tôt. Et ma tante avait si bien pris l'habitude de cette dérogation hebdomadaire à ses habitudes, qu'elle tenait à cette habitude-là autant qu'aux autres. Elle y était si bien « routinée », comme disait Françoise, que s'il lui avait fallu, un samedi, attendre pour déjeuner l'heure habituelle, cela l'eût autant « dérangée » que si elle avait dû, un autre jour, avancer son déjeuner à l'heure du samedi. Cette avance du déjeuner donnait d'ailleurs au samedi, pour nous tous, une figure particulière, indulgente, et assez sympathique.
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 110.
5. « Espérons, écrit un soldat (et ses paroles naïves ont un sens étrangement profond), espérons qu'il fera encore beau temps pour avancer la vendange et la guerre. »
BARRÈS, Mes cahiers, t. 13, 1920-22, p. 247.
a) Avancer un fruit, un légume, etc. Porter à maturation avant la période normale.
b) Avancer une pendule, une montre. Manœuvrer les aiguilles de façon qu'elles indiquent une heure plus avancée; manœuvrer le balancier vers le pôle.
P. compar. :
6. Je m'entends avec la fatalité; je puis, socialement parlant, l'avancer ou la retarder à ma fantaisie, comme on fait d'une montre.
BALZAC, La Duchesse de Langeais, 1834, p. 263.
c) Avancer les jours de qqn. Hâter son trépas.
2. [Le compl. d'obj. désigne une somme d'argent]
a) Avancer de l'argent (à qqn). Payer par avance, avant la date fixée ou prévue; faire l'avance d'une somme d'argent, prêter de l'argent. Avancer un terme à son propriétaire, avancer de l'argent à un architecte, à un entrepreneur (Ac. 1932).
b) Payer (une somme d'argent) pour le compte de quelqu'un ou pour soi-même.
P. ext. Avancer une somme. En faire l'avance, la payer en attendant qu'elle soit remboursée.
II.— Emploi intrans.
A.— [Concerne l'espace]
1. Aller en avant :
7. Toute la masse des mâts, des vergues, des haubans, des voiles, craque et frémit alors, ainsi que sous un vent trop lourd. Nous n'avançons pas d'une ligne en une heure; ...
LAMARTINE, Voyage en Orient, t. 1, 1835, p. 87.
8. La petite Marietta lui sauta au cou, et la vieille lui baisait les mains. La voiture avançait toujours au petit trot.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 181.
SYNT. Avancer hardiment, humblement, majestueusement, péniblement, pesamment, rapidement; avancer avec peine, avec précaution, sur la pointe des pieds.
Au fig. Aller de l'avant, accomplir des progrès :
9. En étudiant, comme un fait, le sens du mot civilisation, en recherchant toutes les idées qui y sont comprises, selon le bon sens des hommes, nous avancerons beaucoup plus dans la connaissance du fait lui-même, que si nous tentions d'en donner nous-mêmes une définition scientifique, parût-elle d'abord plus claire et plus précise.
GUIZOT, Hist. gén. de la civilisation en Europe, 1828, p. 12.
En partic. Progresser dans la hiérarchie sociale :
10. Voyez ce qui se passe au parterre d'un spectacle, le jour où il y a foule; comme les uns restent en arrière, comme les premiers reculent, comme les derniers sont portés en avant. Cette image est si juste que le mot qui l'exprime a passé dans le langage du peuple. Il appelle faire fortune, se pousser. « Mon fils, mon neveu se poussera. » Les honnêtes gens disent, s'avancer, avancer, arriver, termes adoucis, qui écartent l'idée accessoire de force, de violence, de grossièreté, mais qui laissent subsister l'idée principale.
CHAMFORT, Maximes et pensées, 1794, p. 22.
2. Spéc., ARCHIT. Faire saillie, sortir d'un alignement.
P. anal. :
11. LA PETITE CHIENNE. — Vous avez de beaux yeux.
TOBY-CHIEN. — N'est-ce pas? on les voit beaucoup. Ils sont grands, et puis ils avancent.
COLETTE, Sept dialogues de bêtes, 1905, p. 145.
B.— [Concerne le temps]
1. Aller vers sa fin. L'heure, le jour, l'année avance.
Avancer en âge. Vieillir.
2. [Le suj. désigne un mouvement d'horlogerie] Aller trop vite et/ou indiquer une heure en avance sur l'heure, sur le temps réel :
12. Elle [Marie-Antoinette] recommença la même erreur. Elle s'aperçut ensuite qu'elle s'était trop prévenue et que Barnave revenait à eux. C'est ainsi que l'horloge des Tuileries retardait toujours : le cadran de l'Hôtel de Ville avançait.
SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 8, 1863-69, p. 373.
III.— Emploi pronom.
A.— [Concerne l'espace]
1. Se porter en avant :
13. La jeune fille ouvrit la porte de la chambre et s'avança de quelques pas à peine; elle regarda son père et sa mère, assis dans des fauteuils, et leur trouva un accablement plein de solennité.
DURANTY, Le Malheur d'Henriette Gérard, 1860, p. 198.
Spéc., ARCHIT. Faire saillie, sortir d'un alignement :
14. Les dispositions de la façade de [la] basilique [de Sainte-Agnès, à Rome,] sont fort simples ... La nef s'éclaire par trois grandes fenêtres...; plus bas, le corps principal de la façade s'avance pour renfermer les deux étages de galeries placées en avant de la nef.
A. LENOIR, Archit. monastique, t. 1, 1852, p. 115.
2. Au fig.
a) Aller de l'avant, progresser :
15. [Le Sidaner] s'est avancé jusqu'à l'extrême limite de son art, à la limite où, par la nuance, la peinture fait oublier sa matière et devient presque une musique...
C. MAUCLAIR, De Watteau à Whistler, 1905, p. 248.
En partic. Progresser dans la hiérarchie sociale :
16. Les premières places de l'Église étaient dévolues [en Italie] à des cadets de grandes maisons. Ces jeunes gens voyaient bien vite que, pour s'avancer, il fallait de l'esprit et de la politique.
STENDHAL, Hist. de la peint. en Italie, t. 1, 1817, p. 51.
b) Aller trop loin dans ses démarches ou dans ses propos. S'avancer imprudemment :
17. — ... il ne me semble pas dit le malade au docteur-citoyen que je m'avance inconsidérément, si je prétends que les dispositions morales d'un malade influent considérablement sur sa maladie...
PÉGUY, De la Grippe II, 1900.
B.— [Concerne le temps]
1. Être de plus en plus proche :
18. Tous les partisans du duc de Bourgogne recommencèrent à se tenir en crainte et en repos. Voyant que l'affaire était manquée, et que la mauvaise saison s'avançait, le duc congédia la plus grande partie de ses hommes d'armes; ...
BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 4, 1821-24, p. 157.
2. S'approcher de sa fin :
19. Déjà une partie des invités s'étaient éclipsés; la nuit s'avançait, et il ne restait plus pour le souper qu'une trentaine de personnes.
PONSON DU TERRAIL, Rocambole, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 63.
PRONONC. ET ORTH. :[], j'avance []. Enq. :// (il) avance. Fait partie des verbes en -cer qui prennent une cédille sous le c devant a ou o : nous avançons, etc. (cf. Ortho-vert 1966, p. 101).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1155 fig. pronom. sei avancier « progresser » (WACE, Brut, éd. Arnold, 6847-48 : D'avancier sei s'entremeteit, Cume chescuns fere devreit); 1160-74 trans. fig. avancier « faire progresser » (ID., Rou, éd. Andresen, III, 6190 d'apr. KELLER 1953, p. 152); 1223 « accélérer l'exécution de qqc. » (G. DE COINCY, Mir. Vierge, ms. Soiss., f° 165a ds GDF. Compl.); 1172-75 pronom. au propre « se porter en avant » (CHR. DE TROYES, Chevalier Charrette, éd. W. Foerster, 348 ds T.-L.) 2. a) 1278 trans. « porter en avant » (SARRAZIN, Ham, p. 341 ds GDF. Compl. : A vidame si avencé Son ceval que li sans en saut); d'où 1299 fig. « mettre en avant, alléguer » (Sent. du juge de l'Ayre, La Ferté, A. Saône-et-Loire, ibid.); b) 1559 pronom. « (d'une construction) faire saillie » (AMYOT, Caton, 38 ds LITTRÉ : Faisant desmolir et abattre toutes les saillies des edifices privez qui s'avançoient sur les rues et places publiques); 3. XVe-XVIe s. trans. « faire arriver avant le temps prévu, hâter » (Moralité de charité, Anc. Th. fr., t. III, p. 356 ds GDF. Compl. : Tu luy avanceras sa mort Par ton orgueil, ingratitude); 4. 1469 « donner par avance (de l'argent), prêter » (Lettres de Louis XI, éd. Von Vaësen et Charavay, III, 361 ds BARTZSCH, p. 110 : avancer), cf. 1611 (COTGR. : avancer argent).
D'un lat. vulg. abantiare formé sur abante (v. avant); le sens 4 dérive de avance étymol. 2, dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :10 276. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 14 097, b) 15 773; XXe s. : a) 14 227, b) 14 664.
BBG. — BAUDR. Chasses 1834. — BÉL. 1957. — Canada 1930. — CHESN. 1857. — DUCH. 1967, p. 20. — DUL. 1968. — GUILB. Aviat. 1965. — KUHN 1931, p. 183, 107. — LE ROUX 1752. — PIERREH. 1926. — PIERREH. Suppl. 1926. — REMIG. 1963. — WATKINS (J. M.). Avancer, s'avancer : the idiomatic pronoun. Fr. R. 1958/59, t. 32, pp. 448-452.

avancer [avɑ̃se] v. [CONJUG. placer.]
ÉTYM. XIIe; du lat. pop. abantiare, de abante. → Avant.
———
I V. tr.
1 (1278). Pousser, porter en avant. || Avancer une chaise. || Avancer un pion sur l'échiquier. || Avancer la main, la joue (par rapport à qqch., vers qqn). Tendre. || Avancez votre fauteuil, approchez-vous. Rapprocher. || La voiture de Madame est avancée. || Avancer les lèvres en faisant la moue.
1 Et pour le désarmer il avance le bras (…)
Racine, la Thébaïde, V, 3.
2 Le luthier pose, avance ou recule l'âme d'un violon sous le chevalet (…)
Voltaire, Questions sur l'Encyclopédie, Âme.
3 Il tendit la main, elle avança la sienne, et de ses lèvres, il effleura le bout des doigts gantés.
Martin du Gard, les Thibault, III, 2.
3.1 — Le gérant me prie de vous dire que M. et Mme Mortimer ont fait avancer leur voiture.
G. Simenon, Pietr-le-Letton, p. 69.
2 (1299). Fig. Proposer, exprimer à titre de proposition, d'hypothèse. → Mettre en avant. || Avancer une proposition, une thèse. || C'est à celui qui avance un fait à le prouver. Affirmer, alléguer, énoncer, prétendre. || Soutenir, prouver ce qu'on avance. || Ce qu'il avance est insoutenable. Allégation(s).
4 N'est-ce pas une témérité insupportable d'avancer des impostures si noires non seulement sans la moindre preuve mais sans la moindre ombre et sans la moindre apparence ?
Pascal, les Provinciales, 2.
5 Je n'avance rien que je ne prouve (…)
Pascal, les Provinciales, 7.
6 Maintenant il faut que j'appuie
Ce que j'avançai lors de quelque trait encor.
La Fontaine, Fables, IX, 10.
7 J'ai pris soin de ne rien avancer qui ne fût conforme à l'histoire des Turcs.
Racine, Bajazet, 1re préface.
8 Des raisons qu'on aurait honte d'avancer devant des hommes sérieux (…)
Massillon, Conv., in Littré.
9 Lorsqu'on avance que la légitimité arrivera forcément, qu'on ne saurait se passer d'elle, qu'il suffit d'attendre, pour que la France à genoux vienne lui crier merci, on avance une erreur.
Chateaubriand, Lettre à Mme la Dauphine, 30 juin 1833, in Mémoires d'outre-tombe, t. VI, p. 147.
3 (XVIe). Faire arriver avant le temps prévu ou normal. || Avancer l'heure du dîner, le dîner. ter; accélérer, précipiter. || Il a avancé la date de son retour. Anticiper.
10 Le temps (…) d'un pas insensible avancera la mort,
Qui bornera ma peine au repos de la tombe (…)
Malherbe, V, 2, in Littré.
11 Et pour avancer tout, hâte cet entretien (…)
Corneille, Nicomède, I, 4.
12 J'attendais vendredi de vos lettres (…) J'ouvre mes paquets, je n'en trouve point; je pensai m'évanouir (…) Le moyen d'attendre et d'avancer les moments jusqu'à lundi ?
Mme de Sévigné, 508, 1er mars 1676.
13 (…) elles me prient de leur fixer dès à cette heure le temps de mon départ, afin d'avancer leur joie.
Mme de Sévigné, 1255, 15 janv. 1690.
14 Sa mort avancera la fin de mes ennuis (…)
Racine, Andromaque, I, 4.
15 Je sais que j'ai moi seule avancé leur ruine.
Racine, Britannicus, I, 1.
16 Je veux même avancer l'heure déterminée.
Racine, Athalie, III, 6.
17 Qu'elle nous parut au-dessus de ces lâches chrétiens qui s'imaginent avancer leur mort quand ils préparent leur confession (…)
Bossuet, Oraison funèbre de Henriette-Anne d'Angleterre.
18 N'est-il pas quelquefois des maladies désespérées à un point que les remèdes ne peuvent qu'avancer la mort ?
Rollin, Hist. ancienne, t. VIII, p. 55.
Spécialt. || Avancer une montre, une horloge, une pendule, lui faire marquer une heure plus tardive.
4 Faire progresser qqch. || Avancer son travail, son ouvrage. || Avancer ses affaires. Gagner (du terrain).
19 Je n'ai pu rien avancer par un long discours (…)
Descartes, Rép. 2., in Littré.
20 (Ce métal) En amour, comme en guerre, avance les conquêtes (…)
Molière, l'École des femmes, I, 4.
21 (…) ayant si utilement travaillé, il en a aussi avancé l'exécution (de ces grandes décisions).
Bossuet, Oraison funèbre de Nicolas Cornet.
22 Pendant que notre victorieux monarque avance tous les jours l'ouvrage de la paix par ses victoires (…)
Bossuet, Panégyrique de sainte Thérèse, in Littré.
23 L'hôtesse (…) devint furieuse, et ses brutalités avancèrent encore mes affaires auprès de la petite, qui, n'ayant d'appui que moi seul dans la maison, me voyait sortir avec peine et soupirait après le retour de son protecteur.
Rousseau, les Confessions, VII.
Avancer la production d'un arbre fruitier. Forcer (forçage), activer, pousser.
(Sujet n. de chose; compl. pron. pers.). || Avancer (qqn) à… : lui être utile pour…, lui apporter un avantage pour… (le compl. en à est un pron. indéf. [rien, quelque chose], un interrog. [quoi] ou certaines complétives). || À quoi cela vous avancera-t-il ? || Cela ne nous a avancés à rien.
23.1 Jacob. — Dire qu'on aime n'avance à rien. Tu vas voir ton amant mourir.
Tessa. — Aimer avance à tout, je vais voir mon amant sauvé.
Giraudoux, Tessa, I, I, 13.
5 Avancer de l'argent, une somme d'argent : payer par avance. || J'ai avancé ces fonds pour son compte. || Avancer de l'argent à qqn. Prêter.
24 J'espère que vous voudrez bien prendre la peine d'avancer pour nous les mois qu'il faudra à la nourrice.
Racine, Lettres.
———
II V. intr. (XIIIe).
A (Spatial).
1 (Avec mouvement). Aller, se porter en avant. || Avancer lentement, rapidement… || Avançons ! Aller, marcher. || Avancer pas à pas. → Piocher, cit. 1. || Avancer d'un pas. || Avancer avec difficulté. || Ne pas avancer d'une semelle. Piétiner (→ aussi Marcher, cit. 26). || Avancer sur l'eau. Glisser. || Avancez vers moi, avancez ! Approcher, venir.
25 Allons, monsieur, la révérence. Votre corps droit… L'épaule gauche plus quartée. La tête droite. Le regard assuré. Avancez. Le corps ferme… Avancez. Partez de là…
Molière, le Bourgeois gentilhomme, II, 2.
26 Au-delà de ce lieu gardez-vous d'avancer;
C'est des ministres saints la demeure sacrée (…)
Racine, Athalie, III, 2.
27 Par mon ordre en ces lieux elle avance vers vous (…)
Voltaire, Tancrède, I, 2.
28 Enfin (sous le feu de l'artillerie française) les Russes s'arrêtèrent, n'osant avancer davantage et ne voulant pas reculer (…)
Ph.-P. Ségur, Hist. de Napoléon, VII, 10.
29 Les horizons aux horizons succèdent :
On avance toujours, on n'arrive jamais (…)
Hugo, Caravane.
30 Nous avancions en silence et gravissions péniblement, pendus aux crins de nos chevaux, de longs escarpements dont chacun nous coûtait une heure à franchir.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 13.
31 (…) les rivières où des barques s'évertuent sans avancer.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IV, p. 69.
32 Une troupe qui ne peut plus avancer, devra, coûte que coûte, garder le terrain conquis et se faire tuer sur place plutôt que de reculer.
Joffre, Message du 6 sept. 1914.
Faire avancer (qqch., qqn), en menant, emportant, tirant, poussant. || Faire avancer un tonneau en le roulant. Pousser. || Faire avancer les troupes. || Faire avancer sa voiture. Approcher.
2 (Statique). Être placé en avant, faire saillie ( Avancée, avancement). || Ce cap avance loin dans la mer. || Le balcon avance d'un mètre sur le mur. Saillir; déborder, dépasser, sortir (en dehors). || Les rochers avancent au-dessus de nos têtes. Surplomber. || Ses labours avancent sur le champ du voisin. Empiéter, gagner, mordre.
33 M. de Monaco avait un gros ventre en pointe qui faisait peur, tant il avançait en saillie.
Saint-Simon, Mémoires, XXVI, 1697, Pl., t. I, p. 368.
34 La lèvre inférieure (de Stendhal) avançait légèrement (…)
Sainte-Beuve, in Stendhal, De l'amour, Préface, p. 38.
34.1 (…) Ottomar et Abraham aiment tous deux
Lia aux yeux de brebis et dont le ventre avance un peu.
Apollinaire, Alcools, p. 115.
B (Temporel).
1 Avoir déjà fait beaucoup. Progresser. || Avancer dans son travail. || Il se tue de travail et n'avance pas.(Choses). Aller vers son achèvement (→ ci-dessous, cit. 37). || L'ouvrage avance lentement; n'avance guère. || Ça n'avance pas, pressons !
35 Vous avancerez plus en m'importunant moins (…)
Corneille, Polyeucte, III, 4.
36 Chacun avance plus ou moins selon son génie, son goût, ses besoins, ses talents, son zèle (…)
Rousseau, Émile, I.
37 Vers la fin de novembre, voyant que les réparations de ma chaumière n'avançaient pas, je pris le parti de les aller surveiller.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, V, p. 4.
38 (…) le travail réglé, la tâche quotidienne et le devoir qu'on s'est fait d'avancer d'un pas chaque jour dans son œuvre.
Zola, Discours à la jeunesse.
2 S'écouler, être en train de passer (temps) approcher de sa fin (durée). || La nuit avance, il est déjà bien tard.
39 Je suis toujours très languissant, mon âge avance, ma force diminue, mais mon attachement pour vous ne diminuera jamais.
Voltaire, Lettre au marquis d'Argence, 21 mars 1767.
(Personnes; êtres animés). || Avancer en âge. Vieillir.
40 Avancer en âge, c'est s'enrichir d'habitudes, se soumettre aux automatismes profitables; c'est connaître ses limites et s'y résigner.
F. Mauriac, le Jeune Homme, p. 15.
3 Être en avance. || Ma montre avance (opposé à retarder). || La pendule avançait de 10 minutes.
40.1 Les journaux sont comme certaines montres qui ont la manie d'avancer, et ils avaient prématurément annoncé l'achèvement de la ligne.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 79.
C (Métaphore de A.). Abstrait. Progresser. || Les connaissances, les idées ont beaucoup avancé depuis.
Spécialt. (Personnes). Obtenir de l'avancement. || Avancer en grade.Absolt. Rare. || Il a trop de protecteurs pour ne pas avancer (Académie).
40.2 Il (le peuple) appelle faire fortune, se pousser. « Mon fils, mon neveu se poussera. » Les honnêtes gens disent, s'avancer, avancer, arriver, termes adoucis, qui écartent l'idée accessoire de force, de violence, de grossièreté, mais qui laissent subsister l'idée principale.
Chamfort, Maximes et Pensées, p. 22 (1794).
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
——————
s'avancer v. pron.
ÉTYM. (1155, sei avancier, fig. « progresser »).
1 (1172). Aller, se porter en avant. || Le voici qui s'avance vers nous. Approcher, venir. || S'avancer en procession. || Il s'avança jusqu'à l'eau. || S'avancer péniblement. Traîner (se).
41 Quand notre dictateur devant les rangs s'avance (…)
Corneille, Horace, I, 3.
42 (Ils) Trouvent l'ours qui s'avance et vient vers eux au trot.
La Fontaine, Fables, V, 20.
43 Un autre bataillon s'est avancé vers nous (…)
Racine, Mithridate, V, 5.
44 On voit ces hommes dévoués s'avancer résolument contre des milliers d'ennemis, sur une position formidable.
Ph.-P. Ségur, Hist. de Napoléon, X, 4 (→ Assaut, cit. 4).
45 (…) il faut la voir s'avancer à petits pas, mais droite, la tête haute, son grand œil hardiment levé sur moi (…)
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 150.
46 (…) cet équipage difficile à mener s'avance avec des à-coups, des arrêts, des sauts et des ruades.
Loti, Figures et Choses…, V.
2 Fig. Émettre des idées peu sûres, peu fondées, ou compromettantes. || Tu t'avances, en affirmant qu'il sera élu. Hasarder (se). || Il ne s'est jamais trop avancé. Compromettre (se), engager (s'). || S'avancer à dire, s'avancer jusqu'à dire que…
47 Il y en avait même qui s'avançaient jusqu'à dire qu'il n'était pas sûr que ce prince voulût avouer une action aussi hardie (…)
Vertot, Hist. des révolutions du Portugal, p. 95, in Littré.
48 On s'était trop avancé pour reculer.
Michelet, Hist. de la révolution franç., t. II, p. 1070.
49 Elle était coquette, cependant, d'une coquetterie agressive et prudente qui ne s'avançait jamais trop loin.
Maupassant, Fort comme la mort, p. 28.
3 (1559). Choses. Faire saillie. Forjeter. || La façade de l'église s'avance sur la rue. || Un piton rocheux s'avance dans la mer.
50 Le vieux petit café (…) s'avançant sur pilotis vers l'eau tranquille, n'avait pas changé (…)
Loti, les Désenchantées, III, 11.
50.1 (…) une plante charnue avec des feuilles en forme de main qui s'avancent au-dessus de lui (…)
A. Robbe-Grillet, la Maison de rendez-vous, p. 27.
4 (Personnes). Vx. Progresser. || S'avancer dans la carrière, dans les honneurs (→ ci-dessus, Avancer, cit. 40.2).
51 S'avançant ardemment dans la carrière qu'il s'est proposée (…)
Bossuet, Panégyrique de sainte Thérèse, in Littré.
52 Entrer dans la carrière veut dire : s'avancer dans le chemin de la vie.
J. Vallès, le Bachelier, p. 7.
53 « Dans l'ascension sans fin des êtres vers l'Esprit », songeait-elle, accablée, « chacun de nous doit s'avancer seul, d'épreuve en épreuve, et souvent d'erreur en erreur sur le chemin qui, de toute éternité, lui est réservé comme sien (…) »
Martin du Gard, les Thibault, III, 9.
Vieilli. || S'avancer dans un travail, dans la connaissance d'un art. || S'avancer dans les charges, et, absolt, s'avancer : réussir.
54 Souffre que dans leur art s'avançant chaque jour,
Par leurs ouvrages seuls ils te fassent leur cour.
Molière, la Gloire du Val-de-Grâce.
55 Le service et le bien de l'État étaient le moyen le plus sûr pour s'avancer dans les charges (…)
Bossuet, Hist., III, 6, in Littré.
56 (…) le mérite est dangereux dans les cours à qui veut s'avancer.
La Bruyère, les Caractères, VIII.
5 (Temps). S'écouler. || L'heure s'avance. || La nuit s'avance rapidement.
(Personnes). Vx. || S'avancer en âge (on dit aujourd'hui avancer).
57 Encore si la saison s'avançait davantage !
Attendez les zéphyrs (…)
La Fontaine, Fables, IX, 2.
58 Cependant Moïse s'avançait en âge.
Bossuet, Hist., I, 2, in Littré.
——————
avancé, ée p. p. adj.
ÉTYM. (1507, « avantagé »).
1 Qui est placé en avant ou en saillie. Saillant.
59 Le nez est la partie la plus avancée (…) du visage.
Buffon, Hist. nat. de l'homme, Le nez.
Milit. || Poste avancé, situé en avant des lignes, près de l'ennemi. Avant. || Ouvrage avancé : ouvrage de fortification qui n'est pas contigu au corps de la place et qui contribue à la couvrir.
60 Flanquée d'un bastion avancé au Nord-Est où la Hollande vivait sous notre protectorat, la République s'était trouvée, également, flanquée d'un bastion avancé au Sud-Est, le bastion italien.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. VI, X.
Sentinelle avancée.
2 (XVIe). Qui est en avance (sur les autres). || Une végétation avancée pour la saison. || Un enfant avancé pour son âge. Précoce.
61 Je suis étonné qu'on vous montre en rhétorique les fables de Phèdre, qui semblent une lecture plus proportionnée à des gens moins avancés (…)
Racine, Lettre à son fils.
62 Quoique jeune, je me sentais capable de me conduire prudemment. Je puis dire que j'étais bien avancé pour mon âge.
A. R. Lesage, Gil Blas, V, 1.
Perfectionné. || Technique, civilisation avancée.
3 (1839). || Opinions, idées avancées, qui sont à l'avant-garde des idées du temps (souvent iron. et péj.).Un homme avancé, qui professe des opinions avancées.
62.1 Vous me paraissez un peu molle comme citoyenne libre; moi, je suis avancée, tout à fait avancée ! Voyez-vous, il faut lutter pour la suprématie féminine, l'avenir est là !
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 162.
REM. Cet ouvrage, écrit en 1883, est une anticipation.
63 Bonhomme au fond, il n'avait jacobinisé et terrorisé, lui aussi, que par la peur de ne point paraître assez avancé et d'y laisser sa tête (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. III, VIII.
64 Le libéralisme fait désormais figure auprès des gens avancés ou qualifiés tels, de doctrine démodée.
André Siegfried, l'Âme des peuples, I, 2.
65 La dame parlait d'une voix puissante, et, faisant état d'opinions qu'elle disait « avancées » (…)
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, IX.
65.1 Au cours de ses études, la jeune fille s'était trouvée mêlée à un monde d'étudiants et d'étudiantes dont les doctrines très avancées avaient déteint sur elle (…)
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 410.
4 Vx. Qui se produit avant terme. || Couches avancées. Prématuré.
66 L'agitation continuelle (…) fait une couche avancée, qui est très souvent mortelle.
Mme de Sévigné, 164, 6 mai 1671.
5 Qui se rapproche du terme, du but, touche à sa fin, à sa conclusion. || Son ouvrage est déjà très avancé. || La construction est bien avancée.
67 (…) je ne le trouverais pas beaucoup avancé pour son salut.
Pascal, Pensées, t. III, VIII, 556.
68 (Notre travail sur) Charles VIII est fort avancé; les guerres de Bretagne sont sur leur fin (…) Ainsi nous touchons à François Ier.
La Bruyère, À Condé, 3 avr. 1685.
69 Du projet d'un hymen déjà fort avancé (…)
Boileau, Satires, X.
70 (…) quoiqu'il y eût déjà cinq ou six ans que je travaillais à cet ouvrage, il n'était encore guère avancé.
Rousseau, les Confessions, IX.
71 Les choses étaient trop avancées pour qu'on voulût en avoir le démenti.
Rousseau, les Confessions, II.
(Personnes).Loc. En être plus avancé : tirer un avantage, avoir progressé.
Iron. || Vous voilà bien avancé ! : ce que vous avez fait ne vous a servi à rien. Content, satisfait.
72 Quand vous saurez parler de comédies et de romans, vous n'en serez guère plus avancé pour le monde.
Racine, Lettres.
73 Quel regret de s'être fait tant de violence, et de n'en pas être plus avancé pour le ciel !
Massillon, Mort, in Littré.
73.1 Je voudrais bien savoir pourquoi, au moins.
Tu en seras bien plus avancé ! dit Athos.
Dumas, les Trois Mousquetaires, t. I, p. 235.
73.2 J'ai compris que je n'avais pas d'amis. Du reste, même si j'en avais eu, je n'en serais pas plus avancé.
Camus, la Chute, p. 87.
6 (Temps). Dont une grande partie est écoulée. || La saison, la nuit est déjà bien avancée. || À une heure avancée de la nuit. Tardif. || Il est d'un âge (cit. 39) très avancé.(Personnes). || Il, elle est très avancé(e) en âge (même sens). Vx. || Avancé dans la vie, dans la vieillesse. Âgé, vieux.
74 Comme il était déjà assez avancé dans la vieillesse, il accepta la condition aisément.
Corneille, Au lecteur de Pulchérie.
75 Je me trouve un peu avancé en âge pour elle.
Molière, le Mariage forcé, 8.
76 Quand il fut avancé en âge (…)
Bossuet, Hist., III, 3, in Littré.
77 Et dans l'âge avancé
Le présent s'embellit des vertus du passé (…)
Saint-Lambert, Saisons, Hiver, in Littré.
78 D'ailleurs la saison est fort avancée (…)
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, I, 22.
79 La nuit était avancée, il était deux heures.
Michelet, Hist. de la révolution franç., p. 216.
7 Qui commence à se gâter. || Ce poisson est un peu avancé ! || Viande avancée.
80 (…) au bout d'un moment l'odeur âcre de tabac s'affaiblit, le lavabo se remettant tranquillement à puer, la suffocante puanteur de latrines, de melon avancé et d'huile rance refluant de nouveau (…)
Claude Simon, le Palace, p. 140.
Plaisant (en parlant d'une personne) :
81 (…) or, hier soir, plus vieux de quatre ou cinq années, je me suis apparu à moi-même beaucoup moins avancé (au sens de faisandé) que dans le film.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 158.
CONTR. Éloigner (s'), reculer, replier (se), retirer (se), rétrograder. — Arrêter, contenir. — Arrêter (s'), piétiner. — Attarder (s'). — Arriérer, différer, retarder. — Rentrer (angle rentrant). — Emprunter, rembourser.
DÉR. Avance, avancé, avancée, avancement, avançon.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • avancer — Avancer, Celerare, Accelerare, Maturare. Avancer, Mettre plus avant, Protendere, Promouere. Avancer et haster un cheval, Citare equum. Avancer d aller aucun qui targe, Producere cunctantem, Commotum aliquem reddere. Je t avanceray d aller,… …   Thresor de la langue françoyse

  • avancer — AVANCER. v. a. Pousser en avant, porter en avant. Avancez la table. Il avança la tête hors du carrosse. Avancer le bras, avancer le pied. f♛/b] Il est quelquefois opposé à Différer, retarder. Avancer son départ. Avancer le jour de son départ.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • avancer — Avancer. v. a. Pousser, porter en avant. Avancez la table. il avança la teste hors du carrosse. avancez le bras, le pied. Il est quelquefois opposé à retarder, & signifie, Haster. Avancer une horloge. avancer son depart. Il signifie aussi, Faire… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • avancer — (a van sé ; le c prend une cédille devant a et o) v. a. 1°   Pousser ou porter en avant, approcher. Avancer la main. Plus tôt qu il n aura avancé un pion.    Au domino, avancer un dé, appliquer à un dé déjà posé un autre dé qui s y adapte.    Au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AVANCER — v. a. Pousser en avant, porter en avant. Avancez la table. Il avança la tête hors de la voiture. Avancer le bras, avancer le pied.   Il signifie aussi, Rapprocher un objet d un autre. Avancez cette table vers moi, vers le feu. Avancez moi un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • avancer — vi. / vt. , approcher, aller vers l avant : avanfî (Morzine), avanhhyé (Montagny Bozel.026), AVANSÎ (Albanais.001, Annecy.003, Bellecombe Bauges.153, Chapelle St Mau., Gets, Leschaux, Saxel.002, Thônes.004, Villards Thônes.028), avanché (Aillon J …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • AVANCER — v. tr. Pousser en avant, porter en avant. Avancez la table. Il avança la tête hors de la voiture. Avancer le bras, avancer le pied. Il signifie aussi Rapprocher un objet de quelqu’un ou de quelque chose. Avancez cette table vers moi, vers le feu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Avancer —          CHATEAUBRIAND (François René de)     Bio express : Écrivain français (1768 1848)     «L immobilité politique est impossible ; force est d avancer avec l intelligence humaine.»     Source : Mémoires d outre tombe     Mot(s) clé(s) :… …   Dictionnaire des citations politiques

  • avancer — (v. 1) Présent : avance, avances, avance, avançons, avancez, avancent ; Futur : avançais, avançais, avançait, avancions, avanciez, avançaient ; Passé : avançai, avanças, avança, avançâmes, avançâtes, avancèrent ; Imparfait : avancerai, avanceras …   French Morphology and Phonetics

  • Avancer en grade — ● Avancer en grade monter en grade, obtenir de l avancement …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.